Saint Bonnet Elvert


Samedi 6 juillet 2013, 19h30. Nous venons d'arriver dans la maison familiale à quelques encablures de Saint Bonnet, un petit tour dans le bois à la fraicheur va nous fournir une poignée de girolles qui vont agrémenter les pommes de terre nouvelles et le confit de canard du soir....

Bin oui il faut reprendre des forces après une vraie journée d'été à 30°C sans un nuage et surtout pas moins de 9 montées dans la journée... Oui oui vous avez bien lu 9 montées le premier jour !!! Alors que 6 étaient au programme on peut dire 2 montées achetées une montée offerte, ça doit être l'effet SOLDE Rigolant et ce n'est que le début le lendemain sera riche de 7 montée et une parade qui permettront aux machines et aux piotes de s'exprimer tout au long de la journée....Je compte et recompte encore mais oui ça fait bien 16 fois 1710 métres... Messieurs nous avons un record qui sera dur à battre... qui reléve le challenge ???  Et cela malgré un nombre (bonne centaine) et une variété d'auto impressionante. Le tout rendu possible par une gestion du parc concurrent rigoureux tout comme la gestion des plateaux ou de la section fermée sur laquelle on se sentait réellement bien encadré et protégé !!! Et Saint Bonnet avait mis les petits plats dans les grand un centre village entièrement relooké avec un bel enrobé sur la place centrale.....

img-2697.jpg

Du coup je ne peux que commencer par tirer un énorme coup de chapeau à l'Amicale Sportives Historiques Corrèze Cantal (ASHCC), son président Michel LALE et toute son équipe !! OUI ENCORE BRAVO !!! Cette asso a repris l'organisation de Saint bonnet et débute une trilogie car dans 15 jours ce sera la montée de Murat du Quaire puis les 3 et 4 aout Drugeac Bellefontaine... Tout les participants s'accordent sur un accueil ultra sympathique, une ambiance très conviviale, un nouveau parc concurent à coté de l'église avec l'électricité qui nous procure une vue superbe sur les monts entourant Saint Bonnet...

img-2692.jpg

Des repas de qualité avec un buffet bien garni, et des tartes aux pommes en dessert qui déchirent.... n'est ce pas les gars.... j'en connais qui en ont repris 2 fois Bouche cousue....Alors que dire sinon vivement le week end du 20 juillet à Murat et sa banne D'ordanche !! Michel garde moi une place !!

Retour sur un week end riche en émotions, en amitiés en découverte et bien sur en rigolades entre potes.... Jeudi et vendredi soir préparation de l'auto on met les partenaires 1001 pneus, la centrale pneu, VIP permis et SL impression tous supports, les pressions de pneus sont bonnes, l'huile impeccable....Samedi matin, on passe les vérif, et on colle les numéros

img-2690.jpg

On retrouve les copains (Jimmy et sa clio RS, Michel et sa sub, Macraps en sub lui aussi, Jacque et sa seven et tous les autres....) , on discute, on se raconte les dernière sorties, on renifle les moteurs et les autos....

img-2713.jpg

img-2721.jpgimg-2714.jpgimg-2705.jpg




Et puis c'est le brefing, Michel rappelle les régles de sécurité " on est là pour se faire plaisir, pas de chrono..." 

Notre directeur de paddock appelle le premier plateau, le second, le troisième et puis c'est enfin à nous, on rejoint le départ de la cote par un petit routier ombragé (on va apprécier vu la chaleur dans l'après midi...).

On arrive sur la ligne de départ, harnais bouclés, caméra enclenchée, notre speaker nous reconnait et souligne les lignes élancées et élégantes de la lotus (mince je pensais qu'il parlait des miennes de lignes...bon ok je remet au sport demain) puis 5... 4...Je fais prendre les tours au petit rover qui hurle et claque de plaisir 3... 2...1.... Je lache la bestiole 50 métre pour un droite à fond on monte la 2, puis 25 m frein fort pour un G 90° et 50m sur long droite en 2 qui passe normalement à fond mais on soulage pour voir comment est le bitume et c'est le gauche 90°, 50 m et Gauche 90 qui ouvre sur le droite à fond.... on monte la 3 pour le droite et frein fort sur la patte d'oie pas corde.... voila on est dedans, on se régale dans ce parcours technique et en haut on prend l'épingle à droite

epingle.jpg

l'arrière veut vivre sa vie à la réaccélération, malgrès une trajectoire très pistarde.... et droite à fond puis on monte la 3 pour passe l'arrivée.... on a retrouvé nos marques la journée s'annonce excellente....Ma femme aussi prend du plaisir dans l'auto et confirme les progrès de montées en montées...

L'après midi, exceptionnellement, elle va laisser sa place à un ami d'enfance, un ami de 30 ans.... (putain 30 ans !!!) quelques années plus tot on se tappait la bourre en BMX (vélo tout terrain) aujourd'hui nous voila réuni dans ma bestiole, il a confiance ; on va se faire un jolie montée. On va chacun prendre un gros pied " fabuleux" dira t il... "je me suis régalé!!!". Hééé bin mon pote, ta femme a du en entendre parler toute la soirée ;-)

Le samedi les montées s'enchainent 3 le matin et 6 l'après midi...

Le dimanche je vais avoir une chance monstrueuse... en début d'après midi je voie Jacques revenir tout seul " Ah si j'avais su je t'aurai demandé à monter avec toi..." lui dis je, comme il est dans le second plateau et moi dans le 4 il remonte avant que je parte... Réponse "Mais avec plaisir, à la prochaine si tu veux."

YYYYeeees je vais enfin monter dans une seven une vraie !!  Jacques c'est lui, un mec ultra gentil, qui a piloté des F3 en compétition et je confirme qu'il a gardé un sacré coup de volant pour amener les 170 chevaux et les 530 kilos de cette auto intemporelle !!! 

img-2657.jpg

Pour moi c'est donc une première, on est encore plus bas que dans l'élise.... Le tableau de bord old school, les mano à aiguille cotoient le coupe circuit et un petit message très anglais "Never drive faster than your angel can fly".... Ya pas j'adore l'humour anglais.... Le levier de vitesse minuscule, les roues aux quatre angles, dont celle avant que l'ont voie travailler ! Pas d'électronique, d'esp, d'abs... rien, nada juste l'essentiel,  une vrai voiture qui se pilote , qui se mérite !!! Vraiment atypique par rapport au paysage automobile actuel que je trouve aseptisé....on vit, on sent l'auto, au coup de gaz sur la ligne de départ, l'engin s'ébrout, semblant dire "vas y met dedans je suis prêt(e)" et c'est parti, c'est violent au changement de rapport on est collé dans le petit baquet, on sent qu'il faut maitriser et doser la pédale de droite sous peine d'aller à la faute, mais ça freine fort et le piote connait l'engin il nous récupére une jolie glisse dans l'épingle.... merde on est déjà arrivé, comme m'a dit ma fille la première fois ou elle est montée avec moi sur une montée histo "c'était trop court !!!".  Encore Merci Jacques à l'occas je te donne le change, mais je veux bien reprendre un ticket pour une prochaine sortie....

Le soleil descend doucement sur Saint Bonnet, on démarre pour un tour d'honneur, après les 7 montées du dimanche, ou l'on peut aplaudir les commissaires qui ont sécurisé durant deux jours les 14 postes des 1710 mètres de cette montée, klaxon, coup de gaz, signe de sympathie de part et d'autre... voila le vrai esprit de ce sport et des montées historiques et puis c'est le podium, la remise des prix avec un petit mot pour chacun  et c'est le retour, calme dans l'auto, des souvenirs plein la tête, et une bonne fatigue....

Bien sur : on reviendra l'année prochaine rien que pour l'ambiance, le chant et les coup de fusil de la 205 T16 de Harry qui lache de bioles (comme on dit en corrèze) de plus de 50cm  à chaque passage de rapport, rien que pour la petite Abarth qui venait de bretagne, les 2cv qui hasmataient le bitume, la Jidé à Jean, les alpinettes et.... les tartes aux pommes biensur !!!

et la vidéo est ici :

×