MONTETON 2015

Samedi soir je met les casques dans la lotus, et fais le chek up  habituel : pression des pneus, huile, liquide de frein, nettoyage des vitres... Dimanche matin, il est 7h00 et c'est le glouglou de la machine à café qui me réveille et chatouille mes narines... J'attend tranquillement que le café soit passé pour me mettre en tenu... Une demi heure plus tard le petit déjeuner est avalé et je place une bouteille congelée dans la voiture car la météo annonce 30°C.

Aller c'est parti, direction une des anciennes spéciales du rallye du Marmandais... Dès la sortie de l'autoroute les paysages changent, les vignes laissent la place aux champs de blé, pomme de terre ou tournesol et puis ce sont les premiers vergers qui produisent la fameuse prune d'ente et les noisetiers... Et oui Cancon,  n'est pas si loin, c'est la capitale de la noisette... Et les fameux pruneaux d'Agen sont bel et bien produits dans la région de Marmande. Autrefois ils étaient transporté jusqu'au port d'Agen pour être expédiés vers Bordeaux... Sur les caisses de pruneuax sec on apposait le marquage Agen pour en indiquer le port de départ et c'est grace, ou à cause, de cela que l'on dit, encore aujourd'hui, Pruneaux d'Agen.... Mais trève d'histoires voila enfin un petit village perché sur un mont et son vieux chateau qui domine la vallée... Nous voila arrivé à Monteton...

Vérification administratives expédiées l'organisation offre un petit café de bienvenue... on en profite avant de rejoindre le parc fermé pour les vérif techniques... On retrouve tout le monde ça discute des prochaines montées et ce celles passées... Briefing indiquant que l'on est là pour se faire plaisir et qu'il ne faut pas faire n'importe quoi car les réglements se durcissent. On va partir lorsque l'organisateur rajoute un "Ah oui dernière chose pas d'enfant de moins de 10 ans dans les voiture !" auquel répond un pilote par " 10 ans d'age mental ou physique ??? parceque là ça change tout..." Eclat de rire général et c'est dans la bonne humeur que tout le monde rejoind sa voiture. Ca démarre pour un tour de reconnaissance...

Parfait la spéciale n'a pas changée... On part pour 200 mètre à fond avant une chicane en botte de paille qui se négocie en première et on remonte seconde puis troisième pour arriver sur le gauche de la ferme qui plonge 200 métres plus loin vers le droite des pruniers on remonte alors sur un gauche droite qui passe à fond avant de soulager pour le gauche du haut... 300mètre pleine charge avant un long droite ou la corde vous gratifie d'une détente compression qui secoue l'auto et un gros frein pour le gauche sur arrivée...

Les montées s'enchainent à un bon rythme et on en fera 4 avant de remonter au parc et de se retrouver autour d'un apéro sans alcool bien frais offert par l'équipe organisatrice... à l'ombre sous les arbres de la petite place tout le monde est satisfait le bitume grippe bien mais l'après midi va être très ensoleilée et très chaude on parle déjà du goudron qui risque de fondre... On verra ça plus tard en attendant le buffet est pris d'assaut... 

A 14 heure on repars tous et les montée s'enchainent encore mieux que le matin, vers 16h00 le goudron souffre et les voitures et pilotes ont bien chaud.. si bien que nombre d'entre eux vont arrêter un peu la mécanique à l'ombre ou faire une escale à la buvette afin de se rafraichir... Encore une belle édition toujours bien organisée avec une accueil tout en convivialité avec le sourire... A l'an prochain...